Institut Europeen de Sophrologie de Bordeaux

I.E.S.H.
INSTITUT EUROPEEN de SOPHROLOGIE HUMANISTE de Bordeaux

Association Loi 1901 N° W332015276                        147 rue Judaïque 33000 Bordeaux

Le formateur : 1986-2018 -> 32 ans d'expérience.

L'IESH : 1993-2018 -> 25 ans, déjà!

Dernières informations



 

Afin de répondre au plus près aux demandes qui nous sont faites au sujet de la formation, nous proposons aux personnes intéressées par la formation de praticien en sophrologie de participer à un week-end "Initiation à la sophrologie".
Ce stage est ouvert à tous, conseillé aux candidats à la formation souhaitant découvrir ce qu'est la sophrologie et sans aucun engagement pour la formation.
Le prochain week-end aura lieu les 6 et 7 octobre 2018 de 9 h à 12 h et de 14h à 18 h à l'IESH 147 rue Judaïque à Bordeaux.
Son coût est de 200 €.
Merci de nous contacter ou par téléphone au 05 56 31 95 17 ou au 06 89 78 64 04 ou par courrier en joignant un chèque d'arrhes de 50€.

Les stages sont limités à 10 personnes.

 

Pensez à nous contacter pour vous inscrire à
la formation de praticien en sophrologie.

N'oubliez pas d'inscrire dans le formulaire ou votre adresse postale ou votre adresse mail ou votre numéro de téléphone afin que nous puissions vous répondre.

 

Voici la lettre de motivation d'une élève :

 

Après un an de pratique de la sophrologie dans cet Institut, je confirme mon souhait de m’inscrire à la formation. Je mesure mon cheminement et les bienfaits de la sophrologie. La sophrologie m’a redonné énergie et enthousiasme, un autre regard sur la vie et un autre regard sur moi. Ce que j’ai trouvé dans la sophrologie va bien au-delà des attentes que je pouvais avoir quand j’ai commencé la démarche.
Parce que rien ne peut remplacer le vécu et que la sophrologie utilise des techniques qui ne prennent leur sens qu’en les expérimentant, le mieux est de venir « vivre » l’expérience.

Je souhaite donc continuer mon cheminement à travers cette formation et dans cet Institut que je suis heureuse d’avoir rencontré.

 

 

Voici le témoignage d'une élève : Isabelle en 1°Année.

Témoignage sur ma formation à l' I.E.S.H


Dans ma vie personnelle je pratiquais la sophrologie en groupe à raison d’une séance par semaine pour mon bien-être.

Une proposition de faire une formation interne dans le cadre de mon travail m’est adressée, mais rien ne correspondait à mes attentes.

Suite à cette proposition et à la prise de conscience que j’avais eu pendant une grande période de repos post opératoire je choisis de m'orienter vers une formation de sophrologue.

la pensée que j’avais à ce moment là de la sophrologie était qu’elle apportait relaxation, détente et concentration, mon choix s’est donc orienté vers cette formation.

J’ai donc contacté l' I.E.S.H pour valider mon choix.

Je m’attendais à quelque chose de très théorique et scolaire, cependant toutes les notions entendues passent par une prise de conscience, un vécu et un ressenti.

Je prends conscience que l’on ne peut pas apprendre et comprendre sans passer : par le corps, la conscience, une pratique régulière et cette réalité vécue.

Les cours sont avant tout une rencontre avec soi, avec un groupe et cette pratique Caycédienne, que nous travaillons ensemble dans le cadre de cette première année .

Chaque cours, chaque week-end est une nouveauté et une découverte, ce qui est intéressant, c’est de pouvoir arriver parfois avec nos questionnements nos interrogations, qui sont entendus et pris en considération par le formateur qui adapte son cours.

La rencontre avec des pratiquants plus avancés et des sophrologues diplômés porte et apporte par leurs présences et leurs témoignages.

J’ai l'impression d’être une navigatrice qui découvre une terre inconnue et qui est pourtant bien existante, je suis dans une mutation et je sais à ce jour que ces trois premières années ne seront qu’une étape.

Cette formation répond parfaitement à mes attentes et à mon objectif de devenir sophrologue

Isabelle Le 4 Mai 2017.

 

Voici comment je ressens la nécessité de 3 années pour la formation :

 

Comme moi, vous appréciez certainement que les professionnels de la santé aient eu le temps de se former par des études non en « accélérées », ni par correspondance afin qu’ils puissent apprendre auprès des patients. Par honnêteté pour moi-même et pour les Personnes qui viendraient me voir, mon ressenti est le même pour la formation de praticien en sophrologie.

 

Être praticienne en sophrologie ne consiste pas à apprendre un discours pour faire exécuter des exercices, ni en recettes.

La Sophrologie créée par le Professeur Caycedo n’est pas une simple technique de relaxation.

La force, la richesse de sa méthodologie aide la Personne, en l’accompagnant, à se découvrir, à découvrir, conquérir, transformer ses capacités et tout son Être.

 

L’Écoute du Corps amène à un travail sur la conscience. Cette Écoute se découvre par l’apprentissage du respect du Corps, à son rythme.

La Conscience ne peut s’Ouvrir qu’en étant respectée, reconnue, dans le temps nécessaire pour le faire, sans vivre, et même au-delà de vivre, les pressions du quotidien.

 

Comment un formateur pourrait-il proposer un accompagnement épanouissant sans être à côté de la Personne, être à son Écoute, y compris par le Regard ?

 

Comment proposer un accompagnement à une Personne sans avoir pris le temps de faire le travail soi-même, avoir eu le temps de découvrir, en les vivant, les différentes méthodes ?

 

Si la « formation de praticien en sophrologie » (mais il ne serait pas possible d’utiliser ces mots) se réduisait à des techniques et des méthodes qui vous seraient proposées de vivre en quelques heures de week-ends, vous risqueriez, vous-même, d’être « secoué » au plus profond de vous-même et de ne rien comprendre.

 

Ne pas « Vivre » les techniques et les méthodes, n’est pas compatible avec « Vivre la sophrologie » : la « Vivance », pour le Professeur Caycedo, est fondamentale.

 


Voir aussi toutes nos propositions de stages à voir

Jeanne Prévot praticien en sophrologie de L'institut propose à votre lecture sa reflexion sur son experience de praticien en sophrologie pianiste

 



 
haut de page